Logo SFP

Recommandations de la SFP

Recommandations de la SFP

La SFP a mis en place à la fin de l’année 2018 la commission des « recommandations de la SFP » dont la mission est de coordonner la rédaction de recommandations destinées aux pathologistes des secteurs publics et libéraux, pour une prise en charge optimale des prélèvements biopsiques et chirurgicaux, dans le cadre de la filière de soins.
Les sujets sont traités par des pathologistes, connaissant les sujets abordés, ayant une activité publique et/ou libérale, suivant une méthodologie proposée par la SFP et inspirée du guide de l’HAS : « Bases méthodologiques pour l’élaboration de recommandations professionnelles par consensus formalisé ».

En 2017 et 2018, la SFP, en lien avec l’AFAQAP, a ainsi publié 3 documents de recommandations concernant polypes coliques et les "testing compagnons" dans les cancers bronchopulmonaires.

 

Recommandations pour le testing ROS1 dans les CBNPC

Recommandations émises par la SFP et l’AFAQAP – avis d’experts sollicités : Martine Antoine, CHU de Paris-Tenon, Marie-Pierre Chenard, CHU de Strasbourg, Frédérique Penault-Llorca, CLCC Jean Perrin, Clermont-Ferrand, Nicolas Piton et Jean-Christophe Sabourin, CHU de Rouen.

Disposer du statut ROS1 dans les carcinomes bronchiques non à petites cellules (CBNPC) est indispensable pour prédire la réponse aux inhibiteurs de tyrosine kinase. 

Voir les recommandations SFP-AFAQAP août 2018

Recommandations et CRFS pour la prise en charge d'un polype colo-rectal pTis/pT1 - SFP novembre 2017

Téléchargez ici le protocole d'examen d'un polype colo-rectal pTis/pT1 traité par exérèse endoscopique.
Téléchargez ici le Compte Rendu Fiche Standardisé d'un polype colo-rectal pTis/pT1.

Testing ALK dans les CBNPC - Recommandations SFP-AFAQAP 2017

Recommandations émises par la SFP et l’AFAQAP - avis d’experts sollicités : Martine Antoine, CHU de Paris-Tenon, Marie-Pierre Chenard, CHU de Strasbourg, Nicolas Piton et Jean-Christophe Sabourin, CHU de Rouen.

Disposer du statut ALK dans les carcinomes bronchiques non à petites cellules (CBNPC) est indispensable pour prédire la réponse aux inhibiteurs de tyrosine kinase d’ALK (ITK-ALK).
Sous réserve d’une technique parfaitement maîtrisée, il est actuellement possible de s’affranchir du contrôle par FISH des cas clairement ALK positifs.
Cette simplification de l’algorithme permet de gagner du temps dans la prise en charge du patient.
 
Voir les recommandations SFP-AFAQAP 2017

Nous adhérons aux principes de la charte HONcode

Dernière mise à jour de la page: